avis montre daniel wellington-femme

Montre Daniel Wellington : stop ou encore ?

Si vous avez l’habitude d’aller sur les réseaux sociaux, vous n’avez pas pu rater l’un des bijoux le plus porté par les femmes, le it-accessoire de ces 2 dernières années : j’ai nommé la montre Daniel Wellington.

Face à ce phénomène mode, quel est votre avis: c’est l’overdose ou vous adorez ? Sur cette épineuse question, deux camps s’affrontent ! Je vous donne mes éléments de réponse.


Team #encore : j’adore les montres Daniel Wellington

C’est en fait, la fameuse montre ne cesse de faire des émules ces dernières années. Du côté des adoratrices, elle séduit par son côté déclinable à l’infini et son design minimaliste et sobre.

Son look épuré a d’ailleurs fortement inspiré d’autres marques comme Cluse ou Paul Valentine dont l’allure est très similaire.

La marque réussit aussi le tour de force de plaire à tous les âges et les catégories socio-professionnelles : vous pouvez la voir aussi bien au poignet d’une ado que d’une quadra branchée, mais aussi chez ses messieurs.

En période de Noël, c’était d’ailleurs l’un des cadeaux les plus posées sous le sapin de ces dames ! Incroyable non ?

Article lié: Comment trouver son style ?


Team #stop : je n’en peux plus des montres Daniel Wellington

Même si les points soulevés ci-dessus sont intéressants, je n’adhère personnellement pas du tout à la montre DW comme on l’appelle.

avis montre daniel wellington
Que pensez-vous des montres Daniel Wellington ?

Tout d’abord, TOUT le monde l’a. La planète entière la porte, ou porte un ersatz. C’est clairement « à la mode » comme on dit. Sauf que trop de mode tue la mode je trouve.

Ensuite, je trouve qu’elle est trop chère pour ce qu’elle est. Comptez entre 99 et 249€ selon les modèles. Alors oui je suis d’accord, des maillots de foot aux espadrilles Chanel tout est trop cher pour ce que c’est. Certes. Mais pour une montre quartz (à piles donc) avec un circuit imprimé asiatique et un bracelet en acier qui ressemble à du plastique, ce n’est pas donné.

L’allure dites « sobre et minimaliste » ne me séduit pas, je la trouve plutôt assez banale. Gifi a d’ailleurs repris ce design en commercialisant la VSL à 4,50€ qui ressemble comme 2 gouttes d’eau à la DW.

montre daniel wellington femme

Il ne s’agit pas ici de caricaturer en disant que les montres onéreuses, c’est beau et super, et que les montres pas chères, c’est moche et nul (oui oui je schématise). Personnellement par exemple, je n’accroche pas du tout avec les montres Hermès alors que je suis fan du travail de cette maison.

On le sait bien pourtant, les goûts et les couleurs ne se discutent ça ! Quoique je ne sois pas d’accord avec ce proverbe, sinon on aurait bien peu de choses à se dire vous ne croyez pas ? Et on pourrait dire adieu à pas mal de métier par la même occasion si on partait de ce postulat.

Certes, aimer ou pas telle ou telle chose est propre à chacun, mais le « cas Daniel Wellington » est bien plus complexe qu’une simple affaire de goût car je trouve que cet exemple illustre parfaitement un phénomène de société que j’avais déjà évoqué dans cet article : Mode, déco, beauté… pourquoi j’en ai marre des moutons.

C’est un super cas d’école marketing. Car en fait si ce bijou a autant de succès c’est parce qu’elle inonde les réseaux sociaux (en particulier Instagram et Pinterest). La marque a sponsorisé toutes les grosses influenceuses (aussi chez les hommes) en leur offrant des modèles ainsi que des codes propos à la pelle pour leurs abonnés. Et franchement niveau communication c’est un coup de génie ! Je suis admiratif du travail réalisé car c’est bien pensé et réfléchi en amont. Toutes les jeunes femmes se sont identifiées et ont acheté en masse.

Mais la question est toujours la même : avez-vous acheté cette montre car vous l’aimez réellement ou avez-vous inconsciemment été poussé/amené à « aimer » ce produit ? Et surtout, est-ce possible de réellement différencier l’un de l’autre en étant vraiment honnête avec soi-même ? C’est là tout l’art de la publicité et du marketing ! 😉

Article lié: Où trouver l’inspiration pour s’habiller ?


Partagez vos avis en commentaires sur le phénomène Daniel Wellington !

blog laetiboop signatureblog laetiboop signature

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

3 commentaires sur “Montre Daniel Wellington : stop ou encore ?

  1. Oh moi aussi j’en ai ras le bol de ces montres Daniel Wellington ! Au départ je ne disais rien, mais à force de voir un, puis deux, puis trois, puis dix post là-dessus ça m’a carrément gonflé. Je n’achèterai jamais ces montres-là ça c’est sur ! Leur marketing a marché dans le sens inverse pour moi. Ils ont tellement envahi les réseaux sociaux, que ça m’a dégoûté et je n’ai pas envie d’être un mouton et de tomber dans le piège.
    Parfois les réseaux sociaux, de ce côté-là, ça part vraiment en cacahuète ! Je me dis, qu’est-ce que ça va être dans le futur niveau publicité ? Les gens vont acheté tout ce que les influenceurs « conseillent » ? Dans la rue on aura plus que des clônes ? C’est triste !

  2. Pour être honnête, je ne les aimais déjà pas avant et maintenant je roule juste les yeux quand je vois quelqu’un qui porte un et offre un code promo. Je sais qu’ils disent qu’il n’y a pas de mauvaise publicité, mais pour moi leur publicité est beaucoup trop agressive. En conséquence j’ai juste une antipathie vers cette marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.