ce que pensent les autres

Ce que pensent les autres et pourquoi on s’en tamponne

J’avais d’abord intitulé cet article : « Comment se détacher du regard des autres ? », puis « Le regard des autres, un poids au quotidien ? » mais j’ai finalement changé pour ce titre plus franc du collier qui reflète davantage ma vision de voir les choses. Ce n’est pas très SEO-friendly et pas très élégant non plus, mais tant pis.


Parce qu’on ne peut pas plaire à tout le monde

Le jugement et le regard des gens dans ma vie personnelle est un thème que j’avais déjà abordé dans cet article auquel vous avez été très nombreux à réagir (je vous en remercie encore) : « Au début je ne t’aimais pas », ou l’histoire de ma vie  »

Lorsqu’on est jeunes, on a tendance à trop se demander ce que pensent les gens et à agir en fonction d’eux.

C’est samedi soir, on nous propose une soirée, on n’a pas envie d’y aller mais c’est samedi soir, « il FAUT sortir » donc on y va, on se force parce qu’inconsciemment on ne veut pas avoir une mauvaise image.

On achète une paire de basket à la mode et on se la fout aux pieds, on ne sait même pas pourquoi en fait ou même si on les aime vraiment.

C’est toujours plus facile de suivre le mouvement que d’affirmer et de soutenir ses idées ou ses goûts en public. Parce que pour ne pas se soucier du regard des autres, il faut en avoir si j’ose dire.

Il faut du cran pour ne pas avoir peur d’être jugé, rejeté, repoussé ou pour dire « non ». Je ne vais pas vous sortir la citation bateau de Sacha Guitry, « Je ne veux pas plaire à tout le monde, car plaire à tout le monde serait plaire n’importe qui » mais c’est exactement ça !

Je me permets de prendre l’exemple de ma maman (j’espère qu’elle ne m’en voudra pas). Elle n’aime pas l’alcool, elle en a déjà goûté plusieurs, plusieurs fois mais elle n’aime pas donc elle n’en boit pas. Elle n’empêche personne d’en boire, juste elle, elle n’en boit pas.

Pourtant, toute ma vie j’ai été témoin de gens qui voulait la forcer. « Un petit verre ça va pas te tuer », « Allez, il faut te décoincer » ou d’autres variantes de ce type d’idioties. Elle n’a jamais cédé. Et bien je peux vous assurez que c’est pénible de faire face à ce genre de réaction pendant des années pour ne pas plier face aux regards et aux jugements des autres. Bon nombre d’entre nous se serait forcé à boire un petite coupe de temps en temps rien que pour ne pas donner l’image d’une rabat-joie ou pour rentrer dans le moule. De même avec la cigarette par exemple.

Article lié: Je veux, je veux pas, je voudrais


Vous ne ferez jamais l’unanimité !

Personnellement, ça fait longtemps que j’ai appris à vivre sans me soucier du regard des autres. En revanche, j’appréhende souvent MES réactions face à ce que pensent les autres. Je peux facilement partir au quart de tour sur une réflexion qui me déplaît, non pas parce que je prends à cœur l’avis de telle ou telle personne mais parce que bien souvent cela vient d’individus qui feraient mieux de balayer devant leur porte ou qui sont jaloux.

combattre regard des autres
Ne soyez pas triste de ne pas plaire à tout le monde… vous n’êtes pas un pot de Nutella !

Parce qu’on sera toujours critiqué quoi que l’on fasse

Si vous avez compris ça, vous avez tout compris. Réalisez ça, c’est se libérer d’un poids énorme !

Si vous êtes belle, vous serez critiqués parce que vous vous la pétez ou mais « pour qui vous vous prenez ! ».

Si vous êtes ronde, vous serez critiqués parce que vous vous laissez aller, vous ne prenez pas soin de vous et de votre santé dans l’idée des gens.

Si vous êtes mince, vous serez critiqués parce que vous ne pensez qu’à votre physique, vous ne mangez rien et ne savez pas profiter de la vie.

Si vous buvez trop, vous serez critiqués car vous êtes dépravés, vous n’avez pas de limite.

Si vous ne buvez pas, vous serez critiqués car vous ne savez pas faire la fête et vous êtes coincés.

Si vous avez un peu d’argent, vous serez critiqués car vous voulez en mettre plein la vue et toujours avoir mieux que tout le monde.

Si vous avez un poste à responsabilités, vous serez critiqués car vous êtes une carriériste ambitieuse.

Bref, vous avez saisi l’idée 😉

→ Moral : faites ce que vous avez envie, ce qui est bon pour vous, on s’en fout des autres.


Curieuse de savoir comment vous appréhendez à votre tour le regard des autres.

Dites-moi tout en commentaire !

blog laetiboop signature

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

17 commentaires sur “Ce que pensent les autres et pourquoi on s’en tamponne

  1. Hello ! Je suis tellement d’accord avec toi, on a tellement de contraintes de base si en plus il faut faire en fonction de ce que pensent Pierre Paul ou Jacques on n’a pas fini de se prendre la tête et ça, ça prend beaucoup trop d’énergie pour rien.
    A très vite,
    Lili

  2. Je suis totalement d’accord avec toi ! C’est fatiguant de toujours rabâcher les mêmes choses. Si on dit non, c’est non, c’est pas pour faire le rebel où je ne sais quoi. Je prend mon exemple, où l’on m’a très souvent critiqué sur mes formes. J’ai mon corps qui s’est métamorphosé bien plutôt que les autres filles de mon âge. Des formes généreuses un peu partout. C’est harmonieux, mais dans l’esprit des gens de mon collège/lycée, j’étais une fille qui ne prenait pas soin d’elle, qui ne mangeait pas sainement, qui ne faisait rien pour maigrir. Alors que non, j’ai juste eu le malheur d’avoir mes formes plutôt que les autres. Je n’apprécie pas spécialement mon corps, j’ai toujours été plus ou moins complexé à cause de ses formes. C’est dur à vivre au quotidien, quand on se prend des réflexions en pleine poire tous les jours. Que l’on se moque de toi, qu’on te pique tes affaires pour te les cacher, te les jeter dans la poubelle et j’en passe. Mais j’ai réussi à trouver des amis qui m’aimaient comme j’étais et ça n’a pas de prix.

  3. J’ai beaucoup ton article qui est bourré de vérité ! C’est le genre d’article qu’il faudrait gardé de côté pour quand on osé pas faire certaines choses je trouve. Pour ma part je suis le plus souvent la personne « différente » qui aime les choses qui sont critiqués, qui porte des choses démodé, qui fumé pas etc… Mais ça ne m’a jamais empêché de réussir et d’être bien entouré, bien au contraire je déteste être « dans le moule » ou à la mode… Bref, je m’éloigne mais en tout cas j’aime beaucoup ton article et je trouve que c’est fort dommage de porter autant d’importance au regard des autres…

  4. Hey coucou 🙂 Super ton article et tout-à-fait juste ! Personnellement, plus jeune je me préoccupais beaucoup de ce que l’on pensait de moi, car on me critiquait beaucoup. Je n’ai jamais été comme les autres enfants, je n’ai jamais eu les mêmes goûts qu’eux et encore moins la même façon de voir les choses. Ca m’a pourri le moral pendant pas mal de temps, mais depuis déjà un bon moment maintenant, je m’en fiche mais littéralement. Comme tu le dis, on te critiquera toujours et de toute manière on est comme on est, ça ne sert à rien de vouloir changer, on ne changera pas. Je dirais pareil: faites ce que vous voulez, c’est votre vie, faites-vous plaisir !

  5. Tellement tellement exact tout ce que tu énnonces dans ton article
    Totalement d’accord avec toi
    Bravo !!! Continue comme ça

  6. J’accorde énormément d’importance au regard des autres et ça me gâche la vie .. Je suis même restée un an de trop avec quelqu’un qui me rendait la vie impossible juste pour éviter de recevoir plus de critiques; alors merci pour ton article il m’encourage à m’en tamponner 😉

  7. Ça ce sont des choses dont j’ai bien conscience, mais je continue quand même de penser à ce que les autres pensent de moi… C’est vraiment énervant ! Je n’arrive pas à avancer avec cette optique là, mais bon, j’essaie de changer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.