devoiler sentiment amour

Parfois j’attends encore…

Le 24 août, un événement est survenu. De ceux qui arrêtent votre cœur net sur place puis le fait repartir à 100 à l’heure. Par je ne sais quel miracle, le pire du pire a été évité de justesse. Mais cette épreuve qui commence à peine m’a fait prendre conscience de certaines choses que j’aimerais partager avec vous.

Homme, femme, adolescent, adulte, nous avons tous tendances à nous gâcher la vie pour des petits évènements du quotidien finalement sans importances, moi la première.

On se dispute avec la personne que l’on aime pour rien, on fait une crise pour un colis en retard, on a les nerfs car le restaurant dans lequel on avait prévu de manger ce midi est exceptionnellement fermé, etc.

On ne réalise pas la chance que l’on a que nos proches soient présents et en bonne santé. A l’heure où j’écris ces mots, je le réalise pleinement. Même si je pense qu’il est probable que dans quelques temps je l’ai de nouveau oublié.

« On ne réalise la valeur de ce qu’on a que lorsqu’on l’a perdu ». Cette phrase est tellement vraie !

Tout ça pour dire qu’il faut essayer de ne pas s’encombrer l’esprit avec des histoires inutiles, ne pas laisser des broutilles s’envenimer à cause de votre fierté et surtout… dire aux gens qu’on aime qu’on les aime quand ils sont là ! Car après c’est trop tard. C’est valable pur tout le monde : ami, grand-parent, ex, famille, ami…

En relisant mes phrases, je réalise la banalité de mes propos ! Mais pourtant c’est vrai et j’ai besoin de les écrire, comme une thérapie.


J’ai intitulé cet article « Parfois j’attends encore ».

J’attends encore que tu passes le pas de la porte comme tous les soirs.

J’attends encore qu’on joue tous les deux à la bagarre.

J’attends encore qu’on regarde ensemble notre série préféré.

Je sais qu’avec cet accident tu ne reviendras pas tout de suite à la maison, pourtant je me surprends le soir à t’attendre encore. Mais l’essentiel, c’est que je sais que tu rentreras auprès de moi car tu seras bientôt sur pied.


Alors si vous avez envie de dire à quelqu’un que vous l’aimez, c’est maintenant, foncez.

blog laetiboop signature

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

19 commentaires sur “Parfois j’attends encore…

  1. J’ai lu tes deux articles, très émouvants…

    Je ne suis pas du genre à (reussir à) m’épancher sur mes sentiments ou déboires il faudrait sans doute parfois, mais en tout cas j’ai appris une chose importante de la vie, il faut la croquer à pleines dents ! Et prendre le temps de profiter de ceux que l’on aime au maximum…

    Je t’embrasse !

    Sabine

  2. Je suis totalement d’accord avec toi… On a tendance à vite l’oublier c’est pourquoi c’est important d’essayer de prendre du temps pour soin régulièrement, de prendre le temps de réfléchir pour essayer de relativiser un maximum! je suis contente pour toi que les choses se terminent bien. Bises

  3. Ton article est très touchant et tellement vrai !!! C’est bien d’avoir une piqûre de rappel de temps en temps car on a tendance à trop vite l’oublier !!! Je vous souhaite très bon courage et bon rétablissement à ton ami. Bonne soirée.

    1. Merci Aurélie pour ton commentaire, contente que l’article t’ai touché, s’il a au moins pu parler à une personne alors j’ai tout gagné 🙂

  4. C’est vrai on l’oublie souvent. Mais parfois, on a pas besoin de le dire régulièrement. Tout dépend également de nos personnalité.
    Bon rétablissement à la personne chère à ton coeur.
    Elsa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *