je suis excessive

Je suis excessive: mon incapacité à la modération

De temps en temps, je reçois des coucous et des questions par mail m’en demandant un peu plus sur moi et mon parcours. Si vous suivez régulièrement mes articles, vous aurez déjà de quoi dresser un portrait assez précis de ce que j’aime ou non ! Mais ça c’est un autre débat haha !

Afin que vous en appreniez en peu plus sur moi, mes goûts et ma personnalité, j’ai donc décidé de rédiger une série d’article un peu plus personnel où je vous dévoile certaines facettes de mon caractère. Et le moins que l’on puisse dire ce qu’il y en a 🙂 Et qui sait ? Peut-être que vous vous reconnaitrez à votre tour dans ces lignes ou dans les suivantes.

Aujourd’hui, je vous parle de mon incapacité à la modération.


Tout noir ou tout blanc

Il y a quelques temps, j’ai demandé à mon chéri comment il me décrirait en quelques mots. Il a dit de très jolies choses (<3) et il a aussi utilisé l’adjectif «excessive». Du coup, ça m’a fait réfléchir, j’ai cogité un peu dessus et je me suis rendue compte qu’il avait raison. Je suis excessive.

J’ai un avis assez tranché sur tout. Il n’y a pas grand-chose qui me laisse indifférente.

J’aime ou je déteste. J’aime trop, trop fort, d’un coup. Je donne tout ou rien. J’encense ou j’enfonce. J’admire pendant des heures ou je ne prête même pas un regard.

En résumé, je choisis, je tranche dans le vif. C’est souvent tout noir ou tout blanc. Alors que je sais pourtant bien que dans la vie, c’est le gris qui domine.

Alors bonne ou mauvaise chose ? Difficile à dire, ça dépend des fois…

Article lié: Tout sauf parfaite, tout sauf un ange


D’un extrême à l’autre

Quand je raisonne, je sais bien que le monde n’est pas si simple et que les dichotomies sont bien plus complexes qu’il n’y parait.

femme trop excessive

Il n’y a pas le bien ou le mal. Les bons et les méchants. Oui ou non. Maintenant ou jamais.

Pourtant j’ai une certaine incapacité à la modération.

Quand je fais des cadeaux, que j’achète quelque chose ou que j’ai une idée par exemple, on me dit souvent que c’est « trop ». Mais pour moi ça n’est jamais trop ! Quand je reçois un cadeau par exemple, je tape dans les mains, je crie, j’exprime ma joie, je ne suis pas modérée.

J’aime le mot « trop », j’aime le beaucoup, j’aime l’abondance, la surenchère, l’abus, le remarquable, l’exceptionnel. C’est un trait de caractère.

 

Alors je ne sais pas vraiment dans quelle catégorie ranger cela. Cet excès est-il une qualité ? Un défaut ? Tantôt l’un, tantôt l’autre j’imagine.

Mais en tout cas, c’est moi.


S’il y a des personnes qui se reconnaissent dans ces lignes, manifestez-vous et partagez votre expérience en commentaires 🙂

blog laetiboop signature

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

4 commentaires sur “Je suis excessive: mon incapacité à la modération

  1. Et je voulais aussi te féliciter pour ce que tu fais , tu t’efforces de garder ta personnalité et ne pas te fondre dans la masse .
    Alors bravo

  2. Je trouve qu’être excessive montre une grande générosité et un grand coeur, ce sont des principes, faire les choses en grand ou rien du tout.
    Parcequ’ il faut que ça pète ,qu’il ait des émotions.
    Bon mon côté exessive à l’inverse est peu compris, voir pas du tout.
    Mais cest pas grave on retient surtout la qualité 🙂

  3. On est dans le même cas toute les deux ! Moi aussi j’ai tendance à en faire toujours un petit trop 😉 Parfois mes proches me font la remarque, mais moi j’y peux rien c’est ma personnalité 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.