blogueuse

Je suis blogueuse, pas instagrameuse ni influenceuse

Aujourd’hui une multitude de termes sont employés, souvent à mauvais escient, et c’est vrai que ça n’est pas simple : content producter, instagrameur, web manager, blogueur, influenceur, community manager…

Je vois de plus en plus de gens s’auto-qualifier de pleins de choses sur les réseaux (notamment dans les profils Instagram) : c’est parfois vrai, parfois drôle ou ridicule.

On me demande souvent comme je me définis par rapport à mon activité sur le site : et bien je suis blogueuse.


Être blogueuse : ma définition

C’est très difficile de définir l’activité de blogueuse, en dehors de dire qu’il s’agit d’une personne qui tient et alimente un blog. Je ne pense pas qu’il y ait une seule définition toute faite qui corresponde à chaque cas.

Le blogging est un univers complexe : entre clichés, stéréotypes, sentiment d’imposture, idées reçues, manque de temps, d’organisation… c’est loin d’être facile. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mes différents articles à ce sujet dans la rubrique du même nom.

Je vais donc parler de ma propre définition. Pour ma part être blogueuse, c’est un peu comme avoir son propre magazine. Tu es à la fois directrice de publication, rédactrice en chef et chargée de communication. Tu as une ligne éditoriale : un thème ou un univers que tu connais, que tu aimes dont tu choisis de parler et de développer au fil des articles. Tu es libre de dire ce que tu veux, d’exprimer tes opinions, de mettre en avant certains produits ou pas, etc.

Ayant un master communication/marketing et ayant toujours voulu être journaliste de mode, c’est le pied ! Alors autant vous dire que lorsqu’on me colle des étiquettes qui ne sont pas les miennes, je vois parfois rouge…


Je ne suis pas instagrameuse

Pour moi, une instagrameuse c’est une personne très suivie sur son compte Instagram et dont c’est le métier en général.

Voilà, donc je suis trèèès loin d’être instragmeuse et je ne cherche d’ailleurs pas à l’être. Je ne « travaille » pas du tout mon compte Instagram : je poste peu sur mon feed, je fais surtout des stories mais c’est vraiment du partage spontané, des looks, des citations, des images qui m’ont fait rire, des restos, des bêtises en somme…

Je pourrais acheter des likes, des followers ou de l’interaction, même quelques centaines comme le font ou l’ont fait 90% des influenceurs, mais je ne vois pas l’intérêt vu que MOI je saurai pertinemment que le chiffre est faux. Donc à part pour « impressionner » des gens que je ne connais pas pour « faire croire que je suis quelqu’un », où est l’intérêt ?

→ Et n’oublions pas pour finir une nuance qui peut paraitre anecdotique mais qui est pourtant essentiel : nous ne sommes pas propriétaire de nos comptes sur les réseaux sociaux.

Si demain Facebook ferme, tout s’écroule. Si demain Instagram change les règles du jeu (comme il est en train de le faire en modifiant son algorithme, en supprimant les likes, etc.), nous en sommes complétement dépendants. Nous ne sommes que des locataires.

Alors que votre site, votre blog, c’est votre maison, votre propriété, il est à vous, vous pouvez faire ce que vous voulez dedans. Voilà pourquoi je mets beaucoup plus d’énergie, d’envie et d’amour pour alimenter mon site que mon compte IG.

difference blogueuse influenceuse
Il y a une véritable différence entre blogeuse et instagrameuse, même si l’on peut être les 2.

Et les instagrameuses ne sont pas blogueuses

Rien ne m’agace plus que lorsqu’on fait l’amalgame entre blogueuse et instagrameuse. Je n’ai rien contre les instagrameuses : je suis de nombreuses filles et lorsque c’est bien fait, cela représente un travail énorme. Mais juste, ce ne sont pas des blogueuses. Car pour être blogueuse il faut…… attention suspense…. avoir un blog et écrire !

C’est même dans le nom du truc tiens, dis donc c’est bien fichu cette histoire ^^ :

  • « blog »/« blogueuse »
  • « instagram »/« instagrameuse »

Donc une blogueuse peut être instagrameuse si elle fait en plus le travail d’une instagrameuse, par contre une instagrameuse ne peut pas être blogueuse si elle n’a pas de site. Ça vous vous suivez ? Je sens que j’en ai perdu quelques-uns là… ^^

Ça n’est pas du tout le même travail en fait donc je trouve ça assez pénible quand les gens ne savent pas faire le différence (alors que c’est vraiment pas compliqué quand même).


Je suis encore moins influenceuse

Pour finir, je me définis encore moins comme une influenceuse tout simplement car… je n’influence personne ! Noholita, Caroline Receveur ou Betty Autier sont des influenceuses : les gens veulent manger dans les mêmes endroits, acheter les mêmes vêtements, avoir le même maquillage. Et ça existe depuis la nuit des temps : Gainsbourg, Delon, Birkin, Clooney, Dicaprio… pas besoin d’être sur les réseaux sociaux pour avoir du pouvoir et de l’influence.

avoir un blog
Je n’ai pas la prétention de dire que j’influence qui que se soit.

Mais please, arrêtez de vous auto-qualifier d’influenceur parce que vous avez 5 000 personnes qui vous suivent sur votre profil.

♥ Je suis donc blogueuse, c’est tout, en tout cas pour le moment, et fière de l’être 🙂

Voilà, j’espère que cet article sur ma conception des choses et ma vision sur l’univers du blogging et des réseaux à l’heure actuelle vous aura intéressé.


Comme d’habitude, n’hésitez pas à partager votre opinion en commentaires ! Je les publie tous et je réponds toujours avec plaisir même à ceux qui disent que j’ai mauvais caractère ^^

blog laetiboop signature

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

6 commentaires sur “Je suis blogueuse, pas instagrameuse ni influenceuse

  1. Merci pour cet article, c’est le premier que je vois sur le sujet et je suis vraiment heureuse de voir que je ne suis pas la seule à détester quand on fait l’amalgame entre blogueuse, influenceuse et instagrameuse ! C’est complètement différent et beaucoup regroupe tout dans un même sac. 🙁
    Belle soirée à toi,
    Saphidy

  2. Oh non tu n’es pas influenceuse, je trouve que ce terme devient très péjoratif, le must de la superficialité, plus personne n’a d’imagination ni de personnalité, tout doit être partager.

  3. « Etre bloguese, c’est un peu comme avoir son propre magazine ».

    C’est exactement comme ça que je vois les blogueuses. Une source infinie d’article sur des tas de sujets. Depuis que je suis des blogueuses modes, je ne lis plus aucun article de magazines féminins sur la mode. Les blogueuses sont bien meilleurs… Et beaucoup plus variés.
    Alors, merci à toi pour ce blog mode.
    Bises

  4. Tout à fait d’accord avec toi . J ai un blog deco et ça m’agace de voir que certaines instagrameuses deco se décrètent blogueuses alors quelle n’ont qun compte IG et zéro blog !! Bref…j’avais dailleurs écrit un article qui va un peu dans le même sens que le tien il y a près d’un an.
    A force de le rire et de le répéter, ça finira par être intégré par tous..je l’espère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.