plaisir coupable

Mes 10 plaisirs coupables

On a tous des petites choses que l’on adore faire mais si on sait que c’est un peu bête ou pas spécialement reluisant. Vous savez les fameux « guilty pleasure ».

Dans ce billet, je partage avec vous mes 10 petits plaisirs coupables.


1/ Lire mon horoscope

Foncièrement, je fais partie de ces gens qui ne croient pas du tout aux horoscopes. Je ne pense pas que tous les Lions du monde « rencontreront une opportunité professionnelle intéressante » lundi prochain parce que c’est dicté par les planètes.

En revanche, si j’achète un magazine féminin je vais directement lire mon horoscope. De même à la radio, j’écoute avec attention quand c’est au tour de mon signe. Je n’y crois pas donc mais si je tombe dessus je prends un malin plaisir à la lire, c’est plutôt rigolo.


2/ Les plaids

Levez la main si vous êtes passionné par les plaids ici ! C’est joli, douillet, cocooning et tout doux et j’aimerais en accumuler plein si je pouvais. MAIS ça coûte une blinde (je parle d’un plaid/jetée de lit de qualité, pas de ces espèces de serviettes de survie à 20€) et ça prend beaucoup de place. Donc on se raisonne les amis !


3/ Regarder de la télé réalité

Je me confesse, oui je kiffe la télé réalité. Je suis certaines émissions, j’en regarde d’autres quand je tombe dessus. A prendre au second degré bien sur car on sait que pas mal de choses sont pipeautées, marketées et mises en scène. Mais perso ça me fait rire et ça me détend. On suit ça un peu comme des épisodes.

Je suis consciente que sur les plus jeunes ce genre de programme peut être un peu dangereux car ils peuvent un peu trop s’identifier à ces « personnages », leur mode de vie, leur langage et se laisser influencer.


4/ Acheter (trop) de coussins

Si je pouvais avoir 10 coussins sur mon canapé ou mon lit, je le ferai. De toutes les tailles, de toutes les formes, un harmonieux mélange de matières, de couleurs et de motifs… j’adore ce rendu mix and match déco !

Mais c’est comme pour les plaids, ça prend énormément de place et c’est plutôt inutile avouons-le.


5/ Les petits déjeuners d’hôtel

Quand je vais dans un hôtel, je booke systématiquement le petit-déjeuner avec. Je ne conçois pas qu’il puisse en être autrement ^^

Les petit-déj’ d’hôtel, ces buffets géants à volonté, c’est un peu comme si tous les interdits été levés, on se lâche, on mange tout ce dont on se prive tous les jours. En même temps si on mangeait 3 pains en chocolat, 2 croissants et 1 pain au raisin tous les jours, je ne vous raconte pas le taux de cholestérol.

Et si avec ça on veut mélanger des tranches de jambon cru, du brie, des tomates et un yaourt, personne ne nous jugera.


6/ Les téléfilms de l’après-midi sur M6

Alors 3 types de téléfilms de l’après-midi possible :

  • La romance à l’eau de rose
  • Le thriller à suspense
  • Le film de Noel (quand c’est la période bien sûr)

→ Cas n°1 : c’est clairement le truc où je regarde ne serait-ce que 10 minutes et c’est terminé je suis cuite. Je me suis laissée happée et je sais que vais le regarder jusqu’au bout. Même si le scénario (quand il y en a un) est vu et revu, que c’est cousu de fil blanc et que l’on a identifié dès la première séquence avec quel homme va finir l’héroïne. Mais ce n’est pas grave j’adore.

→ Cas n°2 : Ce genre de téléfilms portent des noms hyper clichés mais tellement bon du style « Une baby-sitter terrifiante », « Peur sur New Stone » ou « Une étrange belle-mère ». Souvent c’est l’histoire d’une femme mariée qui engage une jeune et jolie baby-sitter, trop gentille pour être honnête. En réalité, c’est une psychopathe qui va essayer de kidnapper le bébé, tuer la femme et séduire l’époux. Le kiffe intégral.

→ Cas n°3 : du 18 octobre au 16 janvier je zappe frénétiquement les chaînes pour trouver un téléfilm de Noel inédit que je n’ai pas encore vu. Pas toujours facile de s’y retrouver car les « acteurs de téléfilm » (ces anciennes stars de série des années 90 qui ne font plus absolument aucun long métrage, comme Lori Loghin) jouent dans des dizaines de petit chef d’œuvre de ce style. Donc parfois on s’emmêle un peu les pinceaux.

plaisirs coupable
Les téléfilms de Noël, l’un de mes petits guilty pleasures.

7/ Les potins

Qu’une femme qui n’aime pas les petits ragots me jette la première pierre. Cliché mais globalement très vrai.

Et ça n’est pas réservé qu’aux nanas : il y aussi pas mal d’hommes qui aiment connaître les dernières news un peu croustillante : qui sort avec qui, qui s’est disputé avec qui, pourquoi…


8/ Ecouter Aya Nakamura

« Ooh Djaja », « Ferme la porte y’a la pookie dans le sas », « Tu es la plus bonne bonne bonne de mes copines… » J’avoue qu’entre filles c’est le type de musique qui passe toujours bien et sur lequel on rigole.

Même si objectivement c’est une catastrophe musicale, je trouve ça sympa et entraînant.


9/ Manger la pâte à gâteau pas cuite

Alors ça c’est teeellement bon ! Parfois j’aimerais ne même pas faire cuire le gâteau et juste manger la pâte comme ça à la cuillère à soupe dans le saladier. Mais je me retiens car je ne pense pas qu’au niveau nutritionnel et diététique ça soit top ^^ Je pense que ça doit plus faire mal au ventre qu’autre chose si on en abuse.

Je me contente de laisser volontairement un peu de pâte au fond du saladier après avoir versé le reste dans un moule.


10/ Regarder des séries pour ados

Vous voyez les séries qui se passent dans les lycées, où les « jeunes de 16 ans » ont des vies d’adulte, des parents inexistants et sont en réalité joués par des mecs de 28 ans à la machoire carrée, aux yeux bleus et à la musculature supra trop développée pour leur soi-disant âge ? Et bien j’adore !

Je regarde aussi des séries beaucoup plus qualitatifs type Breaking Bad, Game of Thrones ou Walking dead, mais ça ne m’empêche pas d’aimer toutes les gentilles cagades séries pour adolescents type Teen Wolf ou Vampire Diaries.


Allez, ne faites pas les innocents, je suis sure que vous aussi vous avez des petits plaisirs inavouables. Dites-moi tout !

blog laetiboop signature

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.