tendance diy

Pourquoi le DIY est-il aussi tendance ?

Je reviens aujourd’hui avec un billet un peu particulier, puisque s’il s’agit d’un post que je n’ai pas rédigé moi-même: on appelle cela un « article invité ».

Je laisse donc la parole à Sandrine du site pausemoderne.fr qui va vous en dire un peu plus sur le phénomène DIY !


A notre époque, on peut le dire, le Do it yourself (DIY), traduisez « faire soi-même », est tendance. Couture, tricot, crochet, bricolage, customisation connaissent un effet de mode. Mieux, c’est une tendance qui dure. Je me rappelle avoir lu les premiers articles sur le « phénomène DIY » dans les magazines féminins en 2010. A l’époque, ma joie était immense de savoir que ma passion pourrait être partagée avec tant d’autres. Et oui, j’ai grandi avec des aiguilles, du fil et du tissu. J’ai eu la chance de faire de ma passion mon métier et aujourd’hui je réalise mon rêve, lancer mon projet Pause Moderne.

Presque une décennie plus tard, la tendance est toujours là, toujours plus marquée, vécue avec toujours plus de passion. En 2014, 75% des Françaises pratiquaient le Do it yourself sous une forme ou une autre. C’est un chiffre qui me fait si chaud au cœur ! Et je suis certaine qu’il n’a pas baissé aujourd’hui, au contraire.

Alors peut-être que vous vous demandez pourquoi le Do it yourself est aussi tendance ? Et, surtout, pourquoi cette tendance dure-t-elle comme ça ? Ma réponse pourrait tenir en une phrase : parce que le DIY n’est pas une mode, c’est UN mode de vie !


Le DIY, c’est bon pour le moral !

Pour reprendre notre petit sondage de tout à l’heure, 88% des pratiquantes de Do it yourself y voient un moyen de s’accomplir et de ressentir de la fierté. Je ne pourrais pas être plus d’accord avec ça ! Faire soi-même, c’est explorer ses compétences, sa créativité.

Certaines se découvrent un sens de la logique qu’elles n’avaient jamais pu exploiter ailleurs. D’autres, à qui on a toujours dit qu’elles avaient un esprit scientifique, pas créatif pour un sou, se rendent compte qu’elles ont des idées à revendre, et qu’elles auraient pu les exploiter bien plus tôt !

Vraiment, le DIY aide à se connaître, se découvrir. A se connecter à ses aspirations profondes et à explorer de nouveaux horizons. Parce que c’est un moment véritablement pour soi et avec soi. Quand on crée, même avec la concentration maximale d’une débutante effrayée de se lancer, on se vide la tête. Le stress, les soucis, les peurs disparaissent. Il ne reste plus que la vraie « vous ». Et je suis certaine que vous allez adorer faire sa connaissance !

A chaque projet terminé, à chaque nouvelle idée, vous ressentirez la fierté dans tout votre corps. Celle d’avoir consacré du temps et de l’énergie à créer quelque chose qui vous tient à cœur et d’avoir réussi. Le tout est juste d’enfin se lancer.


La communauté Do it yourself

Décidément, notre sondage chéri ne nous quitte pas. Toujours en 2014, donc, 40% de la blogosphère française était consacrée au Do it yourself ! Je suis certaine que cette communauté est encore plus forte aujourd’hui, avec YouTube et Instagram. Parce que le DIY, s’il aide à se connecter à soi-même, nous rapproche aussi des autres. On partage nos créations, on se donne des astuces, on se lance dans un projet ensemble. C’est une belle communauté, animée par des esprits positifs qui ont le pouvoir d’égayer vos vies.

Les réseaux sociaux ont leurs parts du gâteau aussi dans ce phénomène, avec Pinterest les idées ne manquent pas, il suffit d’aller s’y balader pour s’y perdre et ne plus en sortir. On passe de photos en photos, en créant des tableaux d’inspirations à n’en plus finir. Et bien sûr Instagram ! Ce magnifique réseau social nous permet de partager nos plus belles photos et part la même occasion nos réalisations. Je vous invite à venir vous inspirer sur mon Instagram « Pausemoderne ».


Le DIY, une forme de rébellion ?

Peut-être que toutes les créatrices ne seront pas d’accord avec moi. Mais j’aime voir le DIY comme une forme de rébellion. Je ne vais pas vous inviter à faire la révolution avec vos aiguilles, non. En fait, pratiquer le Do it yourself sous n’importe quelle forme et à n’importe quelle fréquence est pour moi une forme de rébellion en soi. C’est dire non à la routine, non à la pression qui pèse sur nous. Pour dire enfin : je prends un temps pour moi, avec moi. C’est dire non à la surconsommation en rétorquant « je peux le faire moi-même ». Car le DIY est aussi un geste écologique ! Faire soi-même demande moins de ressources.

do it yourself tendance
Le DIY vous avez succombé vous aussi ?

Et c’est ce que je souhaite mettre en place avec mon projet de box créative, une façon ludique, simple et gourmande à la fois, afin de permettre aux femmes qui le souhaitent, de prendre du temps pour elles, de voir la vie différemment et surtout de se laisser aller.

Le DIY comme je vous l’ai dit plus haut n’est pas « tendance » pour rien !

C’est une façon de reprendre la main sur sa vie en chérissant certaines valeurs (le durable, le temps qu’on s’accorde, le personnalisé, le fait « avec amour ») et en en abandonnant d’autres qui ne nous conviennent plus (le jetable, l’importé, la quantité qui prime sur la qualité).


Et voilà ! J’espère que mon petit tour autour du monde du DIY vous aura plus je vous souhaite de vous lancer dans des projets DIY qui vous feront vous sentir vous !

Article lié: 4 choses inutiles pour lesquelles nous dépensons notre énergie

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

2 commentaires sur “Pourquoi le DIY est-il aussi tendance ?

    1. C’est vrai que le côté « sur-mesure » et personnalisable c’est un gros point fort.
      On a la possibilité si on ne trouve pas ce qu’on veut de faire nous même et parfois même mieux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.