chose que je ne sais pas faire

5 choses que je ne sais pas faire

On le sait bien dans la vie il est impossible d’exceller en tout ! Mais je me suis récemment rendue compte qu’il y a des choses qui paraissent très simples pour certains mais qui sont un calvaire pour d’autres. Voici le top 5 des choses pour lesquelles je suis nulle.


1/ Trouver mon chemin

Pour résumer, j’ai le sens de l’orientation d’une loutre bourrée, vous voyez le tableau ?

Plus sérieusement, ça peut avoir l’air marrant comme ça mais dès qu’on me sort de mon environnement habituel c’est la catastrophe. Je ne connais ni ne retient aucun nom de rue, même dans ma vie. Et je ne retrouve plus la voiture dans le parking ! Je rougis de honte là !

Je pense que ce « don » m’a été gracieusement transmis par ma maman qui a elle aussi l’incroyable capacité de se perdre. Alors quand on est toutes les deux je ne vous raconte pas ! Bref vive les GPS. Et encore, même avec ça il y a du boulot…


2/ Pardonner

Je n’en suis pas spécialement fière et il n’y a pas de quoi se vanter mais je suis extrêmement rancunière. J’ai beaucoup de mal à passer au-dessus des choses. Je pense que c’est mon plus gros défaut.

Il paraît que pardonner demande une certaine ouverture d’esprit. Je veux bien le croire et j’admire cela car j’en suis incapable. Même si bien sûr il ne faut pas pousser mémé dans les orties et tout laisser passer !


3/ Les maths

Les maths et moi c’est une histoire de désamour depuis le collège. J’ai dû prendre des cours particuliers avant le BAC et j’ai réussi à avoir 11/20, la pire note de mon examen, mais ma plus grande victoire. Équation, probabilité, calcul mental, ça me donne des boutons !


4/ Bronzer

Je sais que normalement la plupart des gens, et surtout des filles aiment bronzer mais pas moi. Je suis nulle pour bronzer ! Déjà je prends très facilement des coups de soleil, je m’ennuie, j’ai l’impression de perdre mon temps. #jesuisuncas

bronzage femme
Qui d’autre ne sait pas bronzer ici ?

5/ Me garer dans un parking souterrain

Rien de très original, mais je suis toujours angoissée quand je dois me garer dans des parkings souterrains. Surtout lorsqu’ils sont pleins à craquer, je trouve ça hyper anxiogène. Et encore, je me suis beaucoup améliorée ! 

→ En relisant l’article je me rends compte qu’entre les mathématiques, la conduite et le sens de l’orientation, je suis un cliché féminin sur patte ! Aie aie aie !


Rassurez-moi, suis-je la seule dans ce cas-là ?

blog laetiboop signature

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.