se comparer aux autres

Pourquoi se compare-t-on toujours aux autres ?

Quel que soit notre type de personnalité, je pense que s’il y a bien quelque chose que nous avons toutes en commun, c’est bien le fait de se comparer aux autres. J’emploie volontairement le mot « toutes » car j’ai remarqué qu’il s’agit plutôt d’une tendance féminine. Les femmes se comparent beaucoup plus entre elles que les hommes.

Ne me demandez pas comment ça se fait, je n’en sais strictement rien… Mais en tout cas, la plupart du temps ça n’est malheureusement pas un comportement très sain, car ça découle rarement sur des choses très positives.

Alors, pourquoi les femmes se comparent-elles toujours entre elles ?


1/ Pour les mauvaises raisons

C’est ce qui se passe bien souvent mais on ne peut pas s’en empêcher, on a parfois envie d’aller voir ce qui se passe chez la voisine : est-ce que c’est « mieux » ou « moins bien » que chez nous ?

Pour se dévaloriser

Dans la grande majorité des cas, c’est la conclusion à laquelle on arrive. A tord ou à raison, on a toujours l’impression que l’herbe est toujours plus verte ailleurs et que les autres femmes font mieux que nous.

Mère parfaite, corps impeccable sur la plage alors que vous vous prenez 1k en mangeant 2 cuillères de Chocapic, maison à la pointe de la tendance et parfaitement tenue même avec 2 enfants, jamais en retard, et en plus elle cuisine tout bio et fait maison… j’en passe et des meilleurs !

Et là, vous vous demandez comment font les autres ! Ensuite on arrive à « et pourquoi pas moi ? », « je suis nulle », « toute façon j’y arriverai jamais », etc. Et vous vous rabaissez, vous vous dévalorisez toute seule.

Pour se frustrer

Ce qui découle généralement sur de la frustration. Vous avez envie d’un sac à main que vous ne pouvez pas vous payer mais que vous avez vu sur une autre femme. Vous avez envie de partir en vacances à Cuba comme votre collègue qui, vous avez l’impression, peut tout se permettre et pas vous. Et ça continue comme ça.

On vient de le dire : ça n’est qu’une impression. Que se soit ce que vous voyez sur les réseaux sociaux ou l’image que renvoie les autres quand vous discutez avec eux : ça ne reste qu’une impression, une façade. Tout le monde cherche à se montrer sous son meilleur jour en permanence. Et dans tous les domaines : physique, sportif, financier, professionnel, familial, éducatif…

Vous n’êtes pas dans la vie des gens pour savoir comment ça se passe réellement chez eux lorsque la porte se referme. Ne jalousez pas les autres, ne les enviez pas. Même la femme qui a l’air la plus parfaite au monde a des soucis, des complexes, des choses qui la font pleurer. Et cette même femme se compare aux autres elle aussi.

se comparer
Ne nous comparons pas entre nous comme on compare des fruits au supermarché…

2/ Pour les bonnes raisons

Mais heureusement, il arrive parfois que l’on se compare aux autres pour de « bonnes » raisons si j’ose dire, parce qu’on en a besoin.

Pour se rassurer

Votre bébé de 1 an ne fait toujours pas ses nuits et vous êtes au bout du rouleau ? Vous avez envie d’un peu de soutien et de réconfort. Cela vous rassure de savoir que votre cousine ou votre voisine est dans le même bateau que vous et que ce n’est donc pas vous qui êtes en cause.

Ça a parfois du bon de savoir qu’on n’est pas les seuls à avoir des problèmes ou à ressentir quelque chose en particulier. C’est même souvent de là que naît une certaine solidarité.

Pour trouver des idées/s’inspirer

Pour le lustre de votre chambre, pour votre nouveau bracelet, pour un restaurant à tester… on a parfois besoin d’idées neuves et fraiches. Alors on se compare, on regarde ce qu’on les autres pour voir si certaines choses pourraient nous plaire à nous aussi 🙂

Si c’est simplement pour s’inspirer et prendre une idée à droite à gauche il n’y a aucun mal à cela. Pourquoi s’en priver ? Attention bien entendu à garder sa propre personnalité. Je remarque de plus en plus que les « filles Instagram » sont toutes les mêmes… Je peux vous dire quel type de basket elle aime ou quelle coupe de cheveux elles vont se faire sans même regarder leurs photos.

C’est dommage de se transformer en sorte de clones. Chacune a ses propres goûts et son identité. Vous avez le droit d’adorer la country même si tout le monde écoute Justin Bieber et Post Malone, vous voyez ce que je veux dire ?

Je termine en vous partageant une de mes citations préférées, du couturier John Galliano : « Je préfère le mauvais goût à l’absence de goût totale ».

Je me trompe peut être, mais c’est dans ce sens que j’interprète cette phrase et je suis 100% d’accord. Restez-vous avant tout. Et oui, on peut rester soi en étant une « fashion victim » comme on dit. Les deux ne sont pas incompatibles.


Et vous, vous comparez-vous souvent aux autres femmes ?

blog laetiboop signature

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.