influenceuse instagram

Pourquoi j’ai arrêté de suivre certaines influenceuses sur Instagram

Faisant partie de la génération Y et ayant un blog, c’est tout naturellement que je suis présente sur les réseaux sociaux et que je les affectionne tout particulièrement. Autrefois plutôt team Facebook, je dérive progressivement vers la team Instagram.

Si de plus en plus de bloggeuses affichent leur volonté de détox digitale car les réseaux sont une activité chronophage et parfois « étouffante », je me suis rendue compte il y a quelques semaines que j’étais parfois confrontée à des petits moments de « malaise » à cause d’Instagram.


Instagram ou la naissance d’une « gêne inconsciente »

Tout le monde le sait (ou du moins je l’espère ^^), la grande majorité des photos Instagram sont mises en scènes, retouchées, archis-travaillées, posées, bref fake. Mais c’est un réseau social qui est censé être un peu « inspirant », donc ça fait partie du deal. Les dés sont pipés, tout le monde essaie de se montrer sur son meilleur jour, c’est le jeu.

Tout ça pour dire qu’on est tous conscients que la vie de chacun est souvent enjolivée, glamourisée (voir pour certains montée de toutes pièces)… Oui, sauf qu’après avoir parcouru son feed d’actualité pendant 10 minutes et n’avoir vu que des fesses parfaites, des croisières de rêve, des fringues de créateur et des selfies de bombe, on a parfois tendance à l’oublier. Et ça peut créer chez nous une petite gêne qui  nous pousse immanquablement à… nous comparer !!

Attention, c’est clairement un réseau que j’adore, mais ça n’est pas parce qu’on aime quelque chose qu’on ne peut pas parfois pointer certaines faiblesses du doigt, remettre en question quelques aspects ou ouvrir le débat 🙂


Je me suis désabonnée de certaines influenceuses sur Instagram

Il y a quelques semaines, j’ai donc arrêté de suivre quelques dizaines d’influenceuses Instagram car clairement j’en avais ras la casquette de ne voir que des choses aseptisées et des vies pseudo parfaites.

instagram danger

La grande majorité était des comptes étrangers, principalement des américaines mais aussi des comptes de certaines influenceuses parisiennes. Mais soyons clair, il s’agit quasiment toujours de gens « bien nés », dont les parents ont la chance d’avoir de gros moyens, de voyager en permanence, de se payer de prestigieuses écoles ou variante.

Loin de moi l’idée de « rager » ou de jalouser les rares femmes qui ont la chance d’avoir réellement des vies comme ça, c’est fabuleux et elles ont bien raison d’en profiter. Simplement entre les photos qu’on vous montre et la réalité, il y a un monde. Ce type de vie, c’est simplement une poignée de personnes qui la vivent, mais la vôtre n’est pas naze pour autant.

→ Donc les filles, arrêtez de culpabiliser car :

  • Non ça n’est pas « la norme » d’avoir un sac Hermès à 24 ans
  • Non ça n’est pas « la norme » d’enchaîner les destinations de rêve, en gros d’être toujours en vacances et de ne pas bosser ou alors à « mi-temps »
  • Non ça n’est pas « la norme » de récupérer un corps de mannequin 3 mois après avoir accouché
  • Non ça n’est pas la « norme » d’avoir un mariage à 40 000 euros
  • Non ça n’est pas « la norme » d’avoir un Range-Rover comme première voiture
  • Non ça n’est pas « la norme » d’aller tous les jours au restaurant

Non, ça n’est pas ça la norme. Mais en plongeant dans l’univers d’Instagram on peut avoir cette impression et se dire que notre vie est nulle, qu’on est pauvres, moches, que notre déco est low-cost et que notre compagnon ne nous aime pas autant que les autres car il ne nous offre pas des bagues de fiançailles Bulgari à 20 000.

Et parfois j’avais cette impression, pendant quelques secondes ça me traversait l’esprit. Alors que je n’ai pas 17 ans et que je suis parfaitement informée et consciente du mécanisme des réseaux sociaux.

Malheureusement c’est aussi l’un des fonctionnements de base de l’être humain, et surtout de notre génération : toujours vouloir ce que l’on n’a pas.

danger instagram
Être conscient du danger que peut, dans certains cas, représenter Instagram et les réseaux sociaux.

C’est pour ça que je me suis désabonnée des quelques comptes Instagram qui étaient devenus plus « toxiques » pour moi qu’une réelle source de plaisir, de fun ou d’inspiration.

Hors de question pour moi d’arrêter Instagram, j’aime trop ça ! Du coup j’ai suivi l’exemple de Lili Reinhart (l’actrice qui joue Betty dans la série Riverdale) : j’ai fait du ménage et je consomme simplement ce réseau de manière un peu plus saine ^^


Et vous, ça vous ai déjà arrivé d’avoir cette impression ?

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

7 commentaires sur “Pourquoi j’ai arrêté de suivre certaines influenceuses sur Instagram

  1. J’adore ton article . Cela reflète tellement la réalité . Je fais partie des mamies du Blog (depuis 2005) et j ai vu le factice et le bling bling arriver … c est dur de rivaliser ou même des d essayer . Et ce n est pans forcément le but Monno plus . Merci 🙏 pour ta réflexion qui rappelle qu il y a une vie derrière l écran…

  2. Coucou, j’ai eu la même démarche récemment sur Instagram. Avant je suivais des comptes pour m’inspirer des jolies photos que postaient certaines influenceuses mais je me suis vite rendue compte que le contenu de ces comptes n’avait pas de réelle résonance avec moi. Du coup maintenant je réfléchis à deux fois avant de m’abonner.
    J’ai aussi désactivé les notifications des réseaux sociaux et je l’ai vécu comme une délivrance. On ne se rend pas toujours compte à quel point on est réactif à ces petites alertes, c’en est effrayant.
    Sinon, j’ai beaucoup aimé te lire, je trouve que tu écris très bien ^^ A bientôt !

  3. Très bonne réflexion… malheureusement Instagram entraîne affectivement surenchère de perfection et les photos deviennent de plus en plus fake.

    On le sait oui, mais comme toi quand ça devient trop parfait sur le compte de certaines filles qui ont désormais des comptes à 100k & co, je n’ai plus de plaisir à continuer à les suivre …

    Enfin il reste des comptes Insta très chouettes que je découvre chaque jour et j’ai pu faire qq belles rencontres sur ce réseau.

    À bientôt,
    Sabine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.