idee recue blog

4 clichés qui persistent sur le monde du blogging

Le temps passe et j’ai la chance que mon blog rencontre de plus en plus de succès (d’ailleurs je ne vous en remercierai jamais assez :)). Petit à petit, je me suis donc initiée à l’univers du blogging.

→ Vous pouvez d’ailleurs retrouver d’autres de mes articles blogging en cliquant sur le lien.

Même si je m’intéressais déjà à tout cela avant de me lancer, je n’avais pas autant conscience des idées reçues encore bien tenaces à propos des bloggeuses. En voici 4 exemples.


Cliché n°1 : les bloggeuses sont superficielles

Futile, gnagnan, un peu cruche, superficielle, plante verte… voici les adjectifs la plupart du temps associés aux bloggeuses (je parle au féminin car les femmes sont davantage « touchée » et que je suis une femme donc je peux en témoigner plus facilement). Certes certaines sont réellement comme ça mais comme dans tous les milieux; je ne pense pas qu’il faille mettre tout le monde dans le même panier.

J’ai un scoop : il y a pleins de filles qui sont superficielles et qui ne sont pas pour autant bloggeuse comme il y a pleins de bloggeuses qui ne sont pas superficielles.

Ça n’est pas parce qu’on parle de sujets dits « légers » qu’il n’y a que ça qui nous intéressent et que nous n’avons pas d’avis sur des sujets plus importants et engagés. Ça n’est juste pas la ligne éditoriale du site. Ça serait comme dire que toutes les personnes qui travaillent dans le milieu de l’esthétisme, de la cosmétologie, des soins ou de la beauté, de la mode et du bien-être en général sont idiotes et futiles. C’est un non-sens.


Cliché n°2 : tout le monde peut être bloggeuses

Je pense que cette idée reçue est de loin ma préférée.

Les bloggeuses n’ont pas à se justifier sur la charge de travail que cela représente d’avoir un site, de l’alimenter régulièrement en termes d’articles, d’illustrations et/ou de photos, d’assurer une diffusion, une promotion sur ces différents réseaux sociaux et de gérer les questions, les demandes, les mails, les éventuels partenariats, etc.

Malheureusement on y est toute obligée un jour ou l’autre car la plupart des gens pensent « qu’on se gratte ». Excusez-moi du terme mais c’est un peu ça ^^

Pour caricaturer beaucoup croient que : « Tout le monde a un ordinateur, internet, des comptes sur les réseaux sociaux et un avis à donner alors c’est à la portée de tous. »


Cliché n°3 : les bloggeuses ne sont pas légitimes

Le cliché numéro 3 repose sur le fait que les bloggeuses ne seraient pas crédibles ou pas légitimes pour donner des avis sur tel ou tel produit.

Personne n’a jamais dit que l’opinion d’une bloggeuse valait mieux que la vôtre ou avait plus de poids que quelqu’un d’autre. Il s’agit d’un retour d’expérience utilisateur à partager afin de fournir un bilan détaillé et complet.

De plus, certaines grâce à leur ancien métier, leur étude ou leur expérience sont spécialisées dans un domaine ou une niche et sont aptes à donner des conseils comme le fait un consultant dans les métiers « de la vie quotidienne ».


Cliché n°4 : pas besoin d’avoir un blog pour être bloggeuse

Celui-là il me fait beaucoup rire ! Pourtant ça semble logique, c’est une définition facile à retenir c’est dans le nom. Est considéré comme bloggeur toute personne qui a un blog. On n’inclut pas ici de notion de succès ou pas, de chiffre, de nombre d’article ou autre.

cliche blogueuse
Quelles sont les idées reçues sur les blogueuses ?

Personnellement, ça me hérisse un peu le poil quand on qualifie de bloggeur quelqu’un qui a un gros compte Instagram avec plusieurs milliers d’abonnés. J’adore Instagram mais ça n’est pas du tout le même travail. Ne mélangeons pas tout : « instagrameur », « influencer » oui, « bloggeur » non.

Comme souvent, il y a à boire et à manger, il faut démêler le vrai du faux, tordre le coup à certains clichés et démystifier quelques idées préconçues.


Amis bloggeuses : êtes-vous d’accord avec les points évoqués ? Chères lectrices : vous retrouvez-vous dans ces idées ?

blog laetiboop signature

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

6 commentaires sur “4 clichés qui persistent sur le monde du blogging

  1. Et oui, j’ai croisé ces quatre clichés mais un peu différemment :
    – Les blogueuses sont superficielles, alors à la lecture des premiers blogs quand j’ai voulu voir ce que c’était, j’ai adoré tout de suite et j’ai laissé tombé tous mes journaux féminins, j’ai trouvé les contenus beaucoup plus variés sur le blogs, surtout les blogs des micro-influenceuses, les macro-blogueuses sont plus dans la ligne marketing des grandes marques et ont souvent (il y en a quand même qui sont bien) perdu de leur identité personnelle (elles sont plus lisses)
    – Tout le monde peut être blogueuse, pour moi, c’était évident que non !
    – Les blogueuses ne sont pas légitimes : J’ai commencé par lire des articles à propos des blogs et de leur relation aux marques, et il est clairement communiqué que les micro-influenceuses ont beaucoup plus de pouvoir d’influence que les publicité…. donc, question légitimité : c’était posé !
    – Pas besoin d’avoir un blog pour être blogueuse : c’est une question que je me suis posée en suivant certaines influenceuses sur Instagram, et là il est évident qu’une influenceuse Insta n’est pas une blogueuse. Mais effectivement le langage courant les confonds. Dommage…Ca n’a rien à voir !
    Bises et bonne journée.

  2. Très intéressant cet article et effectivement tu soulèves pas mal de clichés qui sont encore très présents… J’ai quand même l’impression que petit à petit cela change, du moins du côté des blogs voyages et vie à l’étranger. Pour les blogs plus axés lifestyle, beauté, food je ne sais pas !
    Très belle découverte ton blog en tout cas, je vais continuer d’explorer 🙂

  3. Oh oui ! Ton article est si juste. N’est pas blogueur qui veut car ça demande de la passion, de la patience et du travail. Bravo car c’est très juste et cela donne une réelle idée de ce que l’on est et fait !

    Des bisous, très belle journée
    Estelle

Répondre à Ciccia&Cerva Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.